2017-08-30_200902-tolerance

Agrippé au roc de ma vengeance

Gravissant chaque piton du grand mépris

Je m’efforçais  de ravitailler mon esprit surpris

Contre ma révolte,  tiraillée par ce mont d’insolence

 

Mon guide m’a toujours appris la tolérance

Et je me devais de suivre sage  son chemin

Toujours garder la souffrance  contre le venin

Pour  l’accomplissement d’une bonne expérience

 

Je me devais d’être prudent pour me protéger

Ne pas rendre le mal pour le mal,  cet indécent

Mais rendre le tempérant  qui adoucit  le véhément

Prendre le rappel de la drisse, douce  cordée gantée

 

Mais je me suis demandé quelle est la limite

De cette tolérance, ne risque t’on pas de dévisser

De culbuter dans ce gouffre  des imbécillités

Fallait-il accepter sans devers  mon hideuse faillite

 

De l’air pur aux sommets de ma méditation

Je me suis rassuré pour être dans ce  vrai

Se défendre sans attaquer avec des mots frais

Qui soulagent votre esprit  des lamentations

 

J’y ai gagné  la douceur de ma pensée sereine

Corps reposé des promenades montagneuses

Quand les pensées chantonnent  des tons soyeux

Toi tolérance je te serre dans mes bras, oh ma reine.

ƒC