30 août 2017

Ô toi tolérance

Agrippé au roc de ma vengeance Gravissant chaque piton du grand mépris Je m’efforçais  de ravitailler mon esprit surpris Contre ma révolte,  tiraillée par ce mont d’insolence   Mon guide m’a toujours appris la tolérance Et je me devais de suivre sage  son chemin Toujours garder la souffrance  contre le venin Pour  l’accomplissement d’une bonne expérience   Je me devais d’être prudent pour me protéger Ne pas rendre le mal pour le mal,  cet indécent Mais rendre le tempérant  qui... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 20:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2017

Ma vie sera ta félicité

Un jour d’été, jouant avec les blés, je me suis jeté Comme un goujat  hébété  aux délices de ta beauté Je ne me suis pas trompé, oh reine de la sérénité Tu m’as pris dans tes bras fille adulée de la sincérité   Je sautais, je souriais, fier de ma  nouvelle  conquête Je n’avais de quête que de te  conquérir  bien  coquette Sur le fond de mon cœur audacieux  qui sage s’inquiète De poser sur ton âme le bonheur de ma saine  recette   Je ne pensais pas devoir... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2017

Expressions d'hier et d'aujourd'hui

  Un jour j’eus  affaire à forte partie Il me fallait Avoir du pour et du contre Car Tirer sur tout ce qui bouge par contre N’eut pas touché, un brave à trois poils pardi   Ne soit pas  Capitaine de bateau lavoir N’écoute pas Les caquets de l’accouchée Surtout ne Jette du cœur sur le carreau lavé Dans la vie tout passe, tout lasse, tout casse   Nous ni pouvons rien Ce qui est fait est fait J’imagine au loin ce que Cela vous plait à dire Mais mon ami changer de peau est... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2017

Nos esrits n'ont pas de couleur

L’humanité en soi n’a pas de couleur Humain tu seras dans ton esprit l’unique Mais sache penser pour ne pas  être cynique Et ne pas outrager les couleurs  de ta frayeur   L’étrangère  tu n’es pas très  à l’aise Ne reporte pas  tes maux sur ceux   ci Qui De leurs pensées  ont le bon souci De trouver chacun au mieux  hors des fadaises   Ne saurais-tu bien lire cette langue que tu châties Alors avant de te donner au ridicule du nul Reprends-toi et relis sagement pour... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 18:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 août 2017

Tisser le bonheur

  Heureux  est le faste  mot qui hante Nos jours, nos nuits, de ces  quotidiens N’aspirez  à rien d’autre que ce bien Donnez  brin de sagesse, qui nous  enchante   Tout sera établi, pour tisser le  le  bonheur Libération de  ces viles contraintes de dépravée Rejets des sarcasmes comme ces fleurs fanées Fraîches vous n’en  garderez  que vision des saveurs   S’endimancher à la vie, que  tourne le manége De ces joies,  plaisirs  des... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2017

Il est des lieux

  Il est des lieux où la nature riche, vous  fuit Immeubles sans verdure, dans des coins si durs Pour mon esprit rebelle où le bonheur s’enfuit Je voudrai le retrouver rassuré,  lui le si pur   Dans la ville asphaltée, je me suis promené Le béton m’enlaçait indifférent,  de sa virilité La tête basse embrouillé,  j’évitais  de crier Mon angoisse recherchait sage, la beauté   À l’orée du peuplement, inquiet  je suis parti Là bas, au loin, vers la placide ruralité luxuriante J’y... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2017

Amour de vacances

Les nouvelles vacances  m’ont mené Dans un monde merveilleux ravivant À fond de  cœur d’un espace émouvant Les explosions de mes pulsions  excitées   Toute ma passion  est venue se déposer Sur ce beau visage doucereux  de lucidité Les yeux brillant sur l’iris de ma volonté Pour toi la désirée,  fruit de ma suave voracité   Mon anxiété de te perdre à ce lendemain De jours parcourus sur ce temps incertain Qui me fuit prompt quand se lève le matin Je veux rester près de toi car là... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2017

Je croyais vivre seul

  Je croyais vivre seul au fond de ma tanière Mais vous êtes là, comme bien d’autres A me considérer  pour  que je ne vive pauvre De mon être qui se repaît  dans ses artères   Je me suis imaginé en vous les travailleurs Producteurs de ces mets succulents Que vos mains ont peaufines  dans  l’excellent Pour le gourmand de ma pensée à ces saveurs   Les fleurs de ces jardiniers écologiques, en ronde, parfument Mon esprit serein qui se repose sur ce lit de fiables odeurs Je ressens... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2017

Histoire d'une planche

Muni de mon petit pécule des vacances Je quittais cette IIe de ma tendre jeunesse Pour investir un appartement de pauvresse Il était vide et resterai vide sans médisance   Puis un jour j’acquis deux tréteaux et une planche Elle me serait fidèle pendant cinq ans durant M’écoutant au quotidien pour lui conter rêvant Mon avenir lointain que je laminerai par tranche   Ma  planche me veillait sérieuse et  respectueuse Je lui laissais le témoignage de mes belles réussites Mes années universitaires, accoudée... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2017

Les voies de la réforme

  Sur un chemin étroit parcourant la préoccupante  réforme Glisse sur des nuages gris la foule ; Hostile  fronde Contre cette pluie de grêlons,  chiffrée qui s’abat en ronde Elle dévaste ces lits d’épargne sans souci  de leur méforme   Maladie si tu me prends que pourrai-je t’empêcher De me vaincre  mais je t’en prie ne me vole pas Déjà la vie ordinaire est pour nous un grand tracas Devrai-je me sentir coupable, me  laisser crever pour t’éviter   Dans leur délire de la... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]