2017-09-08_160100-paysage ensolleillé

 

Notre bonheur

 

Nonobstant de s’affrioler d’un seul dément

Observant le souhaitable de ce bon décent

Tentant de vous approprier les charmants apparents

Routes du bonheur mènent nous à  ces instants

Enivrant notre  pensée unis à nos sages  corps latents

¤

Bonheur nous jouons  sur ton paradis illuminé

Oh ! Que ne sachons-nous !  Pour  nous en approcher

Ne nous  repousse pas sur ces horizons damnés

Hirondelle  soustrait ce fil de  ces  malheurs tramés

Elève nous vers  les sommets des horizons de la beauté

Unifie nos  pensées et nos  cœurs papillons  extasiés

Refroidit nos tourments, excite nos plaisirs  tant désirés

            ƒC