2017-10-08_184212-inspiration

¤

Les semailles de ma pensée sont prises en tenaille

Au grand fait de ne pas savoir dire un merci

Pourtant elle ne s’estime pas, être une canaille

Elle veut dans Sa conscience relever ce défi

 

Il y a celle qui altruiste  dépose chaque jour

Des coups de cœur  dont je suis l’écho

Mais l’impuissance de mes mots trop lourds

Ne sait lui édifier  cadeau de plus sage dévot

 

Hanaé naquit,  mon esprit me la dit: Romantique

Sa goulue de vers aux douces rimes exotiques

Lui offre la traîne majestueuse du fantastique

Qui la conduit dans son monde du bleu mirifique

 

Plus que beau, son simple voyage dans l’arc en ciel

Elle ne cherche dans cet univers que le  poème

Pour se baigner l’esprit nu dans la mer éternelle

De ma pensée  couchée en  un   monde de bohème

 

Opiniâtre elle se glisse serpent  adulateur publiant   venin

Ce fiel qui entache ardeur et  brisent  félon,  l’émotion

De sa gentillesse elle vous reprend aimable la main

Pour vous persuader  de continuer à  sa satisfaction

 

Hanaé je ne la connais, je ne la connaîtrais jamais

Seul mon esprit sait lui parler au fond d’un cœur

Qui se raconte ses bonheurs, ses peines, pas assez

Car elle voudrait  consoler nos sentiments  de frayeurs

 

Je longerai toujours pertinent sa vie  à sa demande

Dans sa discrétion je partagerai ses humeurs sages

Nous nous séparerons aux  incompréhensions des chamades

Quand nos sentiments peineront à se croiser dans la page.

ƒC