2018-02-12_165333-chemin de paix

 

Combattre toujours  l’injustice

C’est aller serviable  vers la paix

Redonner gai  et  heureux du vrai

À tout acteur du salutaire  bénéfice

 

Je porterai en tout lieu ma sérénité

Comblé et rassuré  de ces paix

Enchaînés radieux  à ces  beautés

Débordantes de loquaces  bontés

 

Je découvrirai  prompt les campagnes

De mes paradis sages d’insensés

Où se pluie les  belles cascade désirées

De ces suaves  amours  en champagne

 

Je dessinerai des temples rassurants

Où les prières ne seront plus jamais

Oraisons  à la mort du supplicié

Mais cantiques du bonheur d’aimant

 

Je donnerai les ailes du gratifiant

Volant sur les sommets des plaisirs

Pour recueillir  la paix et servir

Sur la plaine  l’arc en ciel de des serments

 

Je balayerai les cites des morsures

De ces rages d’humains et les ramener    

À la paix jusqu’au fond des forêts

Visages rieurs dépourvus de blessures

 

Je chanterai jour et nuits des cantiques

Silencieux déposant  toutes  joies sur les âmes

Qui entretiennent les paix qui se pâment

Sur des océans de pureté, gages poétiques

 

Je tomberai tous les voiles des désolations

Entretenant les égalités de tous les humains

Sur tous les chemins, au bas cotés sereins

 Aje porterai  la paix flambeau  de touteseffections

 

Je conterai sur tous les ciels  les vérités

De mots  veloutés, construit en vers fiers

Fredonnant la paix universelle  de l’hier

Rebondissant  toujours sur des demainsespérés

 

Si mon fardeau est trop lourd, accepterez vous

De m’aider un tant soit peu, de vos idées aisées

Je me range à votre, docile contribution  assurée

Nous irons au delà de la paix,  au riche rendez-vous

 

Loin des orgueils je serai fier et fidèle

De vous accompagner aux petits métiers

Où nous déblayerons tous les malheurs entiers

Pour les remplacer par ces paix à tir d’ailes

 

Ne  croyez pas, je parle toujours pour la paix

Et votre contact  en durcira ma patience de dire

De redire jusqu’à ce dernier souffle de mon  sourire

Que ce monde est beau si beau,

Quand il est  manteau de  paix.

ƒC