2018-04-16_231539-rapace et bassecour-713

Le pouvoir de vos avoirs

 

 

Ne recherchez pas

Le  vouloir sans vos avoirs

Avoir de votre   nature

Avoir de vos moyens

Avoir de votre   tempérament

Avoir de votre volonté

Avoir de votre  courage

Avoir d’être tout simplement

Ne dépensez  que vos avoirs

Investissez en, le sage ouvrage

Surtout qu‘il ne soit sauvage

Et Il vous fera  briller d’or

En poche comme un trésor

Sans aucun remord

De n’être ce  plus

En toute  somme

Que d’avoir  pouvoir en  vos seuls  avoirs

Il est tentant  de rechercher le  plus

Dans un bel  instantané

Mais  ce n’est qu’hypothétique

Que de dire à la  chance bienvenue

Pour faire prospérer

L’avoir d’un talent découvert

Mais s’il surgit

N’hésitez pas

Happez-le

Car Il ne reviendra de sitôt

Vous aurez alors

Un plus grand pouvoir

Avec ce nouvel  avoir

Aussi! Faites attention!

On a vu

Des avoirs se fondre

Sans voir la venue du mortel au soir

D’un vol  de  pouvoir exécuteur

Quand se  perdent toutes vos  facultés

Vous démunissant  de tous vos  avoirs

Funeste destinée

Ultime avoir

Du pouvoir final.

Tout autant quand plus fort est ce  chacal

Qui veille tous  vos avoirs

Quand de sa farouche faim

Il vient vous dépecer sans mal

Du dernier souffle de votre avoir d’être

ƒC