Le monde peut-il être sain¨

 

Ô  ma précieuse  charité

Serais- tu frustrée!

Je sais !

Tu voudrais que cela cesse

A devoir donner

Et sage encore donner

Pour ces mille faits

Qui ne sont de ton fait

De ces  guerres tu en es lassée

De ces catastrophes,  blasée

De ces attentats , ulcérée

De ces corruptions, indignée

Tu te contenterais d’un peu de réalités

Tu voudrais savoir

Ce que collecte de tes  dons

Est devenue en chemin   

Quel pas  d’humanité a t’elle pris

Dons au profit  des victimes

Des  tsunamis passés

Des  tremblements de terre   

Non réparés

Des attentats inqualifiables

Tes dons  ont-Ils servis

 A assumer loin de tes yeux

Le paiement de  fortuits voyages

A d’irresponsables  voyeurs friqués

Ma Charité tu voudrais être respectée

Pour  ne  devenir une pauvre affamé

Quand ils te promettent dans leur cruauté

Quand ils dépensent un plein d’argent

Dans ces bombes des calamités

Sorti du  soit disant de leur sagesse

  Qu’ils distribuent  en éclat de violence

Sur  notre l’humanité innocente

Ma charité  nous sommes sans vérité

Car Ils nous ont piégés

Dans leurs absurdités, leur médiocrité

 

Je ne veux être tribun

De la bêtise de vils humains

Qui de leurs  gestes hautains

Bouffent le bénéfice du  soutien  

De notre bonté

De notre charité

De notre esprit puritain

Le monde peut t’il être  sain.

Il en va de l’avenir de chacun

ƒC