2018-09-09_003557

Moche amputation

 

 

Au clocher six heures présentes s’envolent

On frappe mon sommeil que l’on me vole

Déjà on me badigeonne nu de  rouge bétadine

Pour préserver ce corps d’une infection anodine

¤

Couché sur mon  vaisseau rampant, je me roule

Vers mon  berceau, lueurs sous les ampoules

L’endommagement inattendu d’un pied vicié

Se donne à  la main experte ; Elle douche le souillé

¤

Position ventrale ; Voyage vers l’intime dual

D’un corps  arrimé au contrôle phénoménal

Membres coincés par la sangle  affamée

La piqûre  est prête,  la morsure endort mon pied

 

Il attend

La séparation

Moche amputation

Sans pas

Ô mon  demain!

ƒC