punaise er fourmi

La punaise et la fourmi

 

 

Au pied  tranquille de sa haute fourmilière

Une fourmi de miel,  réparait difficilement

Son matériel de transport  qui insolemment

L’avait laissé  choir, sur le bord de l’ornière

¤

Une punaise arlequin passa sur son chemin

S’intéressa à son problème, devenu urgence

Et l’interpella : -L’amie quelle coïncidence!

Jamais vous ne pourrez réparer ce bel engin 

¤

-       Vos mains sont trop surfaites; Vous ne pouvez!

Votre  robe de princesse ne pourrait être souillée

Et Je respire dans vos yeux la pureté de vos traits

Cet emploi n’est pas pour vous; voilà un secret !

¤

-       Excusez-moi! Le par lan ver je te parle verlan

Je suis un pote du bloc et radieux je débloque

Les situations loufoques de mes amis en bloc

Laisse-moi t’aider, pour le tout gracieusement 

¤

Bien trop contente de cette bonne  situation

La fourmi niaise accepta  ce don sans souci

Elle devint de la punaise arlequin  grande amie

Qui chaque jour lui apporta mille satisfactions

¤

Un soir que la punaise arlequin gaie la mena

Dans l’enchantement d’une  soirée idyllique

Elle proposa à la fourmi, gratuit une surpique

Pour la mener dit-elle, au paradis de la féria

¤

La brave fourmi magnanime ne voulut  sage

Déplaire gênée à sa bonne  amie la punaise

De piqûres  elle n’en prit une, mais d’aise

Renouvela la prise jusqu’à l’abject dommage

¤

Il fut alors que ce miellat,  la punaise ne pu

Revendiquant : - Maintenant il te faut payer

Ce don je te l’ai offert, altruiste en ce passé

Tu me dois à prix,  le remboursé de ta vertu

¤

La pauvre fourmi s’enquit : - Bien ! Mais alors!

Pourquoi! ta  trompeuse  générosité  avérée

Fut-elle cachée, pour voler ma saine probité

Me voilà nue de ma bonne moralité; Mon tord!

¤

Sachez que gété est excellente vertu

Encore faut-il vous en protéger  quand elle est

Dispensée par des gens y trouvant leur fol  intérêt

A  ruiner votre porte monnaie et votre  santé.

Dans une addiction qui saura vous dévaster

ÿƒC