Imag-1620415

Carnaval humain

 

Carnaval humain, il porte chacun le masque

Visage fermé, sourire perdu dans l’inconnu

Il pleure les tristesses de la  terre  farfelue

Qui égrène des malheurs  trop  fantasques

¤

Il joue au  pierrot  tendre au cœur  d’Amitié

Porte le masque des compagnons humbles

Qui ne rient ni ne soufrent de la vie simple

Se réfugient dans l’ardeur de la générosité

¤

Masque du diable, trident des viles torpeurs

Il se crispe  les rides des  rêches violences

Pour terrasser tous ces masques d’urgence

Ces simplets aux  actes coulés dans la peur

¤

Masque de pensées amoureuses dévoilées

Il se colore du rouge des passions  ardentes

Se soude aux lèvres des baisers puissants

Pour décocher sa flèche de sentiment aisé

¤

Le bonheur s’étourdit dans la gaie caravane

Son masque d’or luit sur les esprits chagrins

Il se farde au plaisir de l’ami bout en train

Et échange les contours de ses yeux d’arcane

¤

Quand l’arc en ciel participe au luxe de la fête

Son masque ébauche une palette très courtisée

Chacun le devine plus beau,  bien  moins laid

On se nuance sur sa vérité, il na plus sa tête

¤

Non pas celui-ci, sa blancheur vous saisit

Masque inerte il vous fuit vers son au-delà

Pourrait -il nous rejoindre sain  dans la féria

Les yeux fermés il dit las  adieu à son sosie

¤

Il est l’heure quand le jour revêt  son masque

Celui de la nuit et que chacun tombe rassuré

Ce  faux visage pour dans son écrin le reposer

Et tenter au fond d’un rêve lui rendre  son faste

Ô masque humain ne tente, ne change ta face

Grade ta  modeste, ta fraternité de doit être farce

ÿƒC