2018-12-07_165205

Ö Silence

 

Ô silence berce sagace tous mes soupirs

Je te cherche dans les bons alentours

Aux motifs variés de bruits inconnus

Dans le gouffre de ma pensée perdue

Pour libérer  mon visage de ces jours

Où se bruisse le son de mon sourire

¤

Les échos emprisonnés en cage close

Me répondent utile, l’âme vagabonde

D’idées doucereuses à l’instinct malin

Pour engendrer en  courageux sains

L’infini délire de ces  temps  d’abandon

Quand mon esprit s’efface ou s’impose

¤

L’onde majestueuse vient  me reprendre

Me portant sur le haut de ta haute vague

Qui libère clapotis léger pour me surprendre

¤

Et le vent léger se lève  d’un  son mystérieux

Dans un  au revoir discret que mon esprit rague

Quand  jeune son s’enfuit, se couche ténébreux

ÿƒC