Imag-21252110

 

 

J’ai découvert inquisiteur ton image

Dans l’instant d’un rêve  très sage

Je voulais être la main de ce  mage

Qui  tend  l’amour roi  au jeune  page

 

Yeux d’azur lumineux, belle allure

Mes iris gentillets scrutent ton bleu

Puis je! Sans délation m’y fondre un peu

Pour te défaire attentionné de ton armure

 

Doigts de fée, intrigué  je m’en repais

Mon toucher jugule ma saine  pensée

Qui t’ouvre pure le faste  de ma félicité

De t’endiguer de mes caresses rêvées

 

Au cœur passion de tes mirifiques entrains

Pulsions vastes  de mon impatiente  faim

De t’aimer à jamais en réitérés  refrains

Je te dépose mon cœur, ce digne  surfin

 

Il est le temps où mon corps te donne

Ces baisers dont on ne compte la somme

Ils seront  bonheurs croqueurs de pommes

Asséchant ces faims de l’amour des arômes

 

Ton pas saccadé a troublé délicieux mon esprit

Où se mire ton déhanché  envoûtant mes soucis

Comment aimer  une merveille qui vous fuit

Ce n’est pas un délit de  vous aimer d’envie

 

Voilà ma dot ce ne peut être que mon cœur

Il bat au rythme de vos bons désirs sans peur

Demain se lèvera le jour de votre ardeur

Confiner à mon envers comme l’extrême meilleur

ƒC