27 décembre 2018

O matin splendide

O matin splendide     O matin splendide ! D’une humeur veloutée Mes yeux se couchent Prés du grand soleil Ses milles merveilles Se sont levés Tout attentionnées Dans la ronde Des nouveaux mondes Aux bonheurs extralucides ¤ A pas légers, légers Ame fraîche je suis allé Sur les parterres verts Chemin de travers Cueillir dans les allées Les vaillantes azalées Qui me disaient osés Des mots d’amour oubliés ¤ Dans les grands vergers Je me suis  abreuvé Au parfum des fruits frais Juteux dans la... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 décembre 2018

C'est noel enfants souriez

        C’est noël, enfants souriez   O ma gueule, nous sommes seuls Là bas elles sonnent minuit, c’est noël L’autel de notre cœur pleure  la nouvelle Filleul à noël, jour tu offres le noir de ton linceul • S’étire la nuit, nous transporte en souvenirs Quand la scène de la vie nous malmène De peines sur les ornières du vice de sa haine Elixir du bonheur tu  ne voudrais nous trahir • En  coulisses des cantiques de joie  surgissent Nouveaux nés,  Ils s’agrippent... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2018

C'est noel enfants souriez

     noël, enfants souriez C’est  O ma gueule, nous sommes seuls Là bas elles sonnent minuit, c’est noël L’autel de notre cœur pleure  la nouvelle Filleul à noël, jour tu offres le noir de ton linceul • S’étire la nuit, nous transporte en souvenirs Quand la scène de la vie nous malmène De peines sur les ornières du vice de sa haine Elixir du bonheur tu  ne voudrais nous trahir • En  coulisses des cantiques de joie  surgissent Nouveaux nés,  Ils... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2018

Mon triste moral

O triste mental   O triste mental Mon cœur écoute Le son de ma douceur Mais ta douleur Lorgne mes doutes Comme un chacal } L’animal chaloupant Surgit à ma rancœur La saigne ardent Au risque dément De ses crocs tueurs Léchant mon affolement ¤ Mandibules d’acier Tord mon inconscience De sa froideur rêche Pour réveiller la mèche De la  belle renaissance D’une  sagesse dépurée ¤ Mon corps renaît Sur les eaux limpides D’une fange turbulente Alors la mort  évidente De mon esprit insipide Se... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 15:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2018

Sur les riches plaines

Sur la riche plane   Sur la riche plaine émerveillée Le jour vient  sage de s’éveiller Le ruisselet clapote en mendiant Un souhait  frais à mon serment   D’un pas alerte je me vais altier Loin de ton charme ma belle fée Avant de te quitter prend ce trésor Au fond de mon écrin  voici cet or   Mille baisers scintillent  de passion Quand tes lèvres avides d’attention Cloîtrent au coffre doré de ton âme Les douceurs limpides de ma flamme   O baiser précieux! Je te vois ... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2018

Fenêtres de vis

    Fenêtre de vie   Fenêtre de vie éclairée ; cadre sombre de vie Sur un paysage illuminé mon regard  sourit A la sagacité de mes sains mobiles sillonnant Mes peurs, mes douceurs d’horizons  délirants Et mes yeux sur les futurs se fixent indifférents Dans  les plaines lointaines, du besoin ardent Où les bonheurs joueurs se hissent attachants ¤ Regarde la mer du haut de ses lames Amère ne lui laisse pas rogner  tes côtes Retire-lui sa puissance ;... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2018

Le vieux complet

      Le vieux complet   Le vieux complet pleure usé Noire sa  tristesse il se fait soir Sur l’or du fidèle ami  reposoir Il est fripé de grands plis effarés ¤ Il cherche perdu  une belle âme Qui le sortira de ce  jour infâme Seul à sa nuit il  côtoie le danger De ne plus vivre son bon passé ¤ Quand altier il se marchait noble Quand il  se dansait le paso-doble Quand il se parfumait les allées Quand il se  foulait les doux palais ¤ Dites-nous! Son maître... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 13:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2018

Ma fraîche pensée se réveille

Ma fraîche pensée se réveille     Le jour docile  s’éveille Ma fraîche pensée  se réveille Nous irons courir jusqu’au soir Sur le sage  chemin de l’espoir Où fleurissent les riches merveilles   Nos pas  resteront en éveil Dans ces rues où  en sommeil Se cache le grand  désespoir D’un peuple qui broie  permanent   du noir D’inégalités bourgeoises qui le   surveillent   Emprisonné dans leur statut ils veillent Que nouveau jour les ensoleille ... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2018

Le liuon et le loup

Le lion et le loup   Il fut un jour quand la forêt de l’ennui grondait Chacun de ses occupants était gourmand On Voulait être seigneur, maître  imposant Dans  ce vaste espace de la communauté   Un lion tout en  puissance fit alors  réunir Des quatre points cardinaux sans exception Son monde à qui discours attiserait  l’admiration Les obligeant  chaque jour sans objection à le servir   A l’orée du bois un louveteau s’intéressait A ce monologue mais le lion l’effrayait Oh... [Lire la suite]
Posté par modepoete à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2018

Mon ami

  Mon ami   Mon ami, O mon ami! Me voici ici Ecoutant tes sentiments mendiants Scellés à  ta bonté, O pure amitié !   Aidons nous à notre raison sans oraison Masqués tes regrets clameront ta volonté Instituant le pendant de mon jugement Sorti sur  ta terre d’ortie pour refleurir ta vie. ÿƒC
Posté par modepoete à 13:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]